Recherche

Sélectionner un mot

 Méthode d'exploration et d'imagerie médicale ou industrielle qui permet de visualiser l'intérieur (endon en grec) de conduits ou de cavités inaccessible à l'œil....

En savoir plus

Une EFR pour exploration fonctionnelle respiratoire, a pour objectif d’étudier et de mesurer le fonctionnement de l’appareil respiratoire. Elle est réalisée par un...

En savoir plus

Ensemble de moyens mis en œuvre pour lutter contre une maladie : soit pour la guérir, soit pour diminuer le danger, soit pour calmer les souffrances qu’elle cause, soit pour...

En savoir plus

Conduit musculo-cartilagineux faisant suite au larynx et conduisant l’air des voies aériennes supérieures vers les bronches et les poumons. La Trachée est étendue de la...

En savoir plus

L'échoendoscopie ou EBUS (pour endobronchial ultrasound) est une exploration de l'arbre trachéo-bronchique qui combine une endoscopie et l'échographie. Elle permet de repérer...

En savoir plus

La tomographie par émission de positons (TEP) est une méthode d'imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en médecine nucléaire qui permet de mesurer en trois...

En savoir plus

La Scintigraphie est une méthode d'imagerie médicale qui procède par l'administration, dans l'organisme, d'isotopes radioactifs afin de produire une image médicale par la...

En savoir plus

Amas lymphoïdes situés sur le trajet des vaisseaux lymphatiques, d’aspect blanc grisâtre, allongés ou réniformes, disposés par groupe à la racine des membres ou le long...

En savoir plus

Région médiane du thorax, situé entre les poumons, contenant le cœur et les gros vaisseaux, la trachée et les bronches extrapulmonaires, l’œsophage, de nombreux vaisseaux...

En savoir plus

Un Symptôme représente une des manifestations subjectives d'une maladie ou d'un processus pathologique, tel qu'exprimé par le patient. En général, pour une pathologie...

En savoir plus

C’est une méthode d’investigation cardiovasculaire qui consiste à introduire une sonde radio opaque dans une grosse veine du membre supérieur ou inférieur, de le faire...

En savoir plus

Forme rare et virulente de cancer des surfaces mésothéliales qui affecte le revêtement des poumons (la plèvre), de la cavité abdominale (le péritoine) ou l'enveloppe du...

En savoir plus

 

JE prends contact

Prendre Rendez-Vous

01 40 94 24 24

Une question par mail

Un institut unique

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

L’IRM est une technique radiologique non irradiante car n’utilisant pas les rayons X mais les propriétés magnétiques du corps humain. Elle a été initialement et demeure une des techniques les plus performantes pour l’étude du cerveau et du système nerveux.

L’IRM n’est pas le premier examen dans la pathologie du thorax mais permet dans certains cas de mieux analyser une anomalie détectée au scanner. C’est un examen complémentaire du scanner qui peut être prescrit dans certaines situations cliniques.

Comme au scanner, une injection d’un produit de contraste à base de gadolinium est le plus souvent nécessaire. Cette injection se fait au cours de l’examen, par voie intraveineuse. Elle est généralement très bien tolérée. Les cas de réaction au contraste gadolinium sont très rares et en cas de terrain allergique, un interrogatoire permet d’évaluer les risques et le médecin radiologue détermine si l’injection peut être faite en sécurité.

L’IRM est contre-indiquée chez les patients porteurs d’un stimulateur cardiaque, ou claustrophobes ou en cas d’éclat métallique dans le corps. Les prothèses articulaires, stents coronariens et matériaux chirurgicaux ne constituent pas en général des contre-indications à l’IRM. Dans tous les cas un interrogatoire est réalisé avant l’examen pour s’en assurer.

Les commentaires sont fermés.

Haut de page | Page précédente