Recherche

Sélectionner un mot

Cage Ostéo-musculo-ligamentaire situé entre le cou et l’abdomen. Le Thorax contient essentiellement le cœur et les poumons, mais également l’œsophage et des gros...

En savoir plus

Région médiane du thorax, situé entre les poumons, contenant le cœur et les gros vaisseaux, la trachée et les bronches extrapulmonaires, l’œsophage, de nombreux vaisseaux...

En savoir plus

Une EFR pour exploration fonctionnelle respiratoire, a pour objectif d’étudier et de mesurer le fonctionnement de l’appareil respiratoire. Elle est réalisée par un...

En savoir plus

La Scintigraphie est une méthode d'imagerie médicale qui procède par l'administration, dans l'organisme, d'isotopes radioactifs afin de produire une image médicale par la...

En savoir plus

Tumeur bénigne ou maligne du médiastin antérieur, développée aux dépens du thymus, située dans la loge...

En savoir plus

 Méthode d'exploration et d'imagerie médicale ou industrielle qui permet de visualiser l'intérieur (endon en grec) de conduits ou de cavités inaccessible à l'œil....

En savoir plus

Sensation pénible qui est ressentie dans une zone plus ou moins délimitée du corps. Elle résulte d’une impression produite avec une intensité trop...

En savoir plus

Le Cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormale au sein d'un tissu normal de l'organisme, pouvant aller jusqu’à menacer la survie de ce...

En savoir plus

Organe transitoire dont le rôle, d’ordre immunitaire, est encore mal connu, situé chez l’enfant à la partie basse du cou et dans le médiastin antérieur. Il régresse...

En savoir plus

Forme rare et virulente de cancer des surfaces mésothéliales qui affecte le revêtement des poumons (la plèvre), de la cavité abdominale (le péritoine) ou l'enveloppe du...

En savoir plus

Ensemble de moyens mis en œuvre pour lutter contre une maladie : soit pour la guérir, soit pour diminuer le danger, soit pour calmer les souffrances qu’elle cause, soit pour...

En savoir plus

La tomographie par émission de positons (TEP) est une méthode d'imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en médecine nucléaire qui permet de mesurer en trois...

En savoir plus

 

JE prends contact

Prendre Rendez-Vous

01 40 94 24 24

Une question par mail

Un institut unique

Radiothérapie

Principe

L’objectif de la radiothérapie est de détruire les cellules malades par la radioactivité.
Le traitement consistera donc à envoyer des rayons radioactifs sur la tumeur. La source des rayons est à l’extérieur du corps dans la radiothérapie « conventionnelle », et à l’intérieur dans la curiethérapie.

Traitement

Avant le traitement, il faut faire le « centrage », de quoi s’agit-il ?
Cette étape essentielle, effectuée au simulateur, prépare votre traitement.
Elle peut durer de 30 minutes à plus d’une heure. Elle consiste à repérer avec précision la région à traiter, grâce à des clichés radiologiques et à simuler les conditions du traitement.
Des repères nous aident à déterminer avec précision les structures anatomiques. Des radiographies sont effectuées, ainsi que des relevés de contours, sur feuille de papier ou par coupes scanographiques.
Le traitement commence suivant le cas, soit immédiatement après le centrage, soit quelques jours plus tard si des protections adaptées (caches) ont besoin d’être créées dans notre laboratoire spécialisé.

Comment se passe une séance de radiothérapie ?

Vous êtes installé sur la table de traitement, dans la position déterminée lors du centrage.
La source d’irradiation est dirigée vers la région à traiter.
Le plus souvent, une radio de contrôle, prise sous l’appareil de traitement, est effectuée pour permettre de vérifier la position de la région à traiter.
Vous devez éviter de bouger car la précision des traitements est indispensable.
Les techniciens de radiothérapie quittent la salle de traitement, mais ils veillent sur vous à l’aide d’une caméra placée à l’intérieur de la pièce. Vous êtes également en contact avec eux, grâce à un interphone branché en permanence.

Quelle est la durée de la séance ?

La durée de la séance d’irradiation est d’environ deux à trois minutes, mais votre présence dans la salle sera d’environ quinze minutes.

Quand propose-t-on une radiothérapie ?

Une radiothérapie externe peut être proposée dans de nombreux cas.
Il s’agit principalement de radiothérapie adjuvante après chirurgie afin de compléter le geste d’exérèse et augmenter les chances de guérison.
La radiothérapie est aussi réalisée de façon radicale en cas de tumeur trop volumineuse ou située à un endroit où elle ne peut être opérée et elle est alors souvent associée à la chimiothérapie.
Elle est parfois proposée à des patients qui ne peuvent être opérés pour des raisons fonctionnelles (en particulier insuffisance respiratoire) et il s’agit dans certains cas de radiothérapie en conditions stéréotaxiques.
Elle est enfin délivrée pour des raisons de confort , à titre antalgique par exemple en cas de métastase osseuse.
Ainsi, le département de radiothérapie concourt, avec la chirurgie et la chimiothérapie, au traitement des cancers.
Chaque année, 3 000 patients bénéficient de ce type de traitement à l’IGR.
Entouré de 25 médecins, le département réalise les radiothérapies par voie externe (la source émettrice des rayons est située dans une machine) et par voie interne ou curiethérapie (les sources d’irradiation diffusant les radiations sont placées au niveau des organes malades). 24 lits lui sont dédiés, 100 personnes y travaillent, outre les médecins.
Une étroite collaboration avec des radiophysiciens permet un calcul rigoureux des doses de radiations à délivrer à chaque patient. Avec la chirurgie et la chimiothérapie, la radiothérapie est le traitement le plus répandu des cancers, contribuant avec elles à la plupart des guérisons. Près de 150 000 malades reçoivent un traitement par radiothérapie chaque année en France.

Les commentaires sont fermés.

Haut de page | Page précédente