Recherche

Sélectionner un mot

Augmentation de volume d'un organe ou d'un tissu, due à une prolifération de cellules organiques qui forment un nouveau tissu. Une Tumeur est soit maligne (synonyme de cancer),...

En savoir plus

La Chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les tissus, notamment par incision et...

En savoir plus

Amas lymphoïdes situés sur le trajet des vaisseaux lymphatiques, d’aspect blanc grisâtre, allongés ou réniformes, disposés par groupe à la racine des membres ou le long...

En savoir plus

La Scintigraphie est une méthode d'imagerie médicale qui procède par l'administration, dans l'organisme, d'isotopes radioactifs afin de produire une image médicale par la...

En savoir plus

Un Symptôme représente une des manifestations subjectives d'une maladie ou d'un processus pathologique, tel qu'exprimé par le patient. En général, pour une pathologie...

En savoir plus

 Méthode d'exploration et d'imagerie médicale ou industrielle qui permet de visualiser l'intérieur (endon en grec) de conduits ou de cavités inaccessible à l'œil....

En savoir plus

La tomographie par émission de positons (TEP) est une méthode d'imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en médecine nucléaire qui permet de mesurer en trois...

En savoir plus

Conduit musculo-cartilagineux faisant suite au larynx et conduisant l’air des voies aériennes supérieures vers les bronches et les poumons. La Trachée est étendue de la...

En savoir plus

Imagerie par résonnance magnétique est l’une des techniques d’imagerie médicale les plus récentes. Elle permet de visualiser avec une grande précision les organes et...

En savoir plus

Ensemble des branches de bifurcation de la trachée qui pénètrent dans les poumons, et dont les divisions successives, grossièrement dichotomiques (un tuyau qui se divise en 2...

En savoir plus

C’est une méthode d’investigation cardiovasculaire qui consiste à introduire une sonde radio opaque dans une grosse veine du membre supérieur ou inférieur, de le faire...

En savoir plus

Ensemble de moyens mis en œuvre pour lutter contre une maladie : soit pour la guérir, soit pour diminuer le danger, soit pour calmer les souffrances qu’elle cause, soit pour...

En savoir plus

 

JE prends contact

Prendre Rendez-Vous

01 40 94 24 24

Une question par mail

Un institut unique

Lexique

  • b

  • Bronches
  • Ensemble des branches de bifurcation de la trachée qui pénètrent dans les poumons, et dont les divisions successives, grossièrement dichotomiques (un tuyau qui se divise en 2 tuyaux de diamètre équivalent), forment l’arbre bronchique
  • c

  • Cancer
  • Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormale au sein d'un tissu normal de l'organisme, pouvant aller jusqu’à menacer la survie de ce dernier. Les cellules cancéreuses dérivent toutes d'un ou plusieurs clones (cellules initiatrice du cancer) qui ont acquis certaines caractéristiques leur permettant de se diviser indéfiniment. Au cours de l'évolution de la maladie, certaines cellules peuvent migrer de leur lieu de production et former des métastases. Pour ces deux raisons, le dépistage du cancer doit être le plus précoce possible.
  • Cathétérisme cardiaque droit
  • C’est une méthode d’investigation cardiovasculaire qui consiste à introduire une sonde radio opaque dans une grosse veine du membre supérieur ou inférieur, de le faire progresser sous contrôle radioscopique jusqu’aux cavités cardiaque droite et jusqu’aux artères pulmonaires pour les explorer par opacification. Il permet de mesurer les pressions dans le coeur et les vaisseaux, de mesurer le débit cardiaque, d’analyser la saturation en oxygène. Dans certaines tumeur envahissant l’origine de l’artère pulmonaire et pouvant justifier de l’ablation complète d’un poumon (pneumonectomie) chez des patients ayant une fonction respiratoire altérée (CF. EFR) il permet de confirmer ou non l’opérabilité de la tumeur.
  • Chirurgie
  • La chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les tissus, notamment par incision et suture.
  • d

  • Doppler Carotidien
  • L'échographie Doppler vasculaire est un examen qui permet, en utilisant une sonde émettrice réceptrice à ultrasons de mesurer la vitesse de la colonne sanguine (du flux sanguin) grâce à un procédé que l'on appelle la vélocimétrie et d'en détecter le sens. L'échographie doppler artérielle carotidien est une technique qui explore la carotide interne et la carotide primitive et les artères vertébrales principalement. Il permet de mettre en évidence des rétrécissements de ces artères qui pourrait avoir des conséquences lors d’une anesthésie générale nécessaire à la réalisation d’une intervention pour cancer du poumon.
  • Douleur
  • Sensation pénible qui est ressentie dans une zone plus ou moins délimitée du corps. Elle résulte d’une impression produite avec une intensité trop élevée.
  • e

  • E.F.R
  • Une EFR pour exploration fonctionnelle respiratoire, a pour objectif d’étudier et de mesurer le fonctionnement de l’appareil respiratoire. Elle est réalisée par un pneumologue, dans un service spécialisé. C’est un préalable à toute ablation d’une partie du poumon.
  • EBUS
  • L'échoendoscopie ou EBUS (pour endobronchial ultrasound) est une exploration de l'arbre trachéo-bronchique qui combine une endoscopie et l'échographie. Elle permet de repérer des structures situées derrière les parois (essentiellement des ganglions, des tumeurs, des kystes) et non visibles en endoscopie conventionnelle. Sous guidage échographique, il est alors possible de ponctionner les anomalies découvertes en toute sécurité. L'indication principale est le diagnostic de l'envahissement des ganglions ou le diagnostic de tumeur en soi ou de certaines pathologies bénignes du médiastin telles que sarcoïdose ou tuberculose.
  • Endoscopie
  •  Méthode d'exploration et d'imagerie médicale ou industrielle qui permet de visualiser l'intérieur (endon en grec) de conduits ou de cavités inaccessible à l'œil. L'endoscope est composé d'un tube optique muni d'un système d'éclairage (une lumière froide). En médecine, l’endoscopie est utilisée quotidiennement pour explorer le système digestif haut (gastroscopie), bas (coloscopie), la trachée et les bronches (fibroscopie bronchique).
  • g

  • Ganglions lymphatiques
  • Amas lymphoïdes situés sur le trajet des vaisseaux lymphatiques, d’aspect blanc grisâtre, allongés ou réniformes, disposés par groupe à la racine des membres ou le long des gros vaisseaux. Ils sont importants pour la filtration des liquides organiques. Ils stockent également les globules blancs (lymphocytes) qui font partie du système immunitaire de l'organisme pour combattre les maladies, ils filtrent également les cellules cancéreuses et quand ils sont envahis par elles, on parle de « métastases ganglionnaires ».
  • i

  • IRM
  • Imagerie par résonnance magnétique est l’une des techniques d’imagerie médicale les plus récentes. Elle permet de visualiser avec une grande précision les organes et tissus mous, dans différents plans de l’espace. Il est ainsi possible de déterminer la position exacte de lésions autrement invisibles. Réalisé sous la direction d’un médecin radiologue, cet examen ne provoque aucune irradiation. Il ne fait appel en effet, qu’aux propriétés des champs magnétiques. La présence d’éléments ferromagnétiques (éclat métallique, etc.) empêche la réalisation de cet examen.
  • m

  • Médiastin
  • Région médiane du thorax, situé entre les poumons, contenant le cœur et les gros vaisseaux, la trachée et les bronches extrapulmonaires, l’œsophage, de nombreux vaisseaux et ganglions lymphatiques et des nerfs.
  • Mésothéliome
  • Forme rare et virulente de cancer des surfaces mésothéliales qui affecte le revêtement des poumons (la plèvre), de la cavité abdominale (le péritoine) ou l'enveloppe du cœur (le péricarde). Le mésothéliome pulmonaire est fréquemment causé par l'exposition à des fibres minérales (comme l’amiante, ou l'érionite ).
  • Métastase
  • Foyer secondaire, formé à la suite de la dissémination de cellules cancéreuses par voie sanguine ou lymphatique à partir de la tumeur primitive.
  • p

  • Pancoast-tobias
  • Ce syndrome est dû à une tumeur cancéreuse (cancer du poumon) se situant dans la région supérieure du thorax. Les cellules cancéreuses envahissent les nerfs qui constituent ce que l'on appelle le plexus brachial, c'est-à-dire l'ensemble des nerfs allant dans le bras, provoquant d'intenses douleurs de l'épaule et du bord interne du bras, ainsi qu'une atrophie des muscles de la main. Ce syndrome s'associe assez fréquemment avec celui de Claude Bernard-Horner (ptosis, myosis, enophtalmie : chute de la paupière, pupille resserrée, recul du globe oculaire).
  • Plèvre
  • Membrane séreuse qui tapisse la face interne de la cavité thoracique Elle enveloppe les poumons et les protège du frottement contre la paroi thoracique. Elle est formée par deux couches, le feuillet viscéral et le feuillet pariétal, séparés par un liquide séreux jouant le rôle de lubrifiant. Le feuillet pariétal est la couche externe des cavités pleurales et est au contact de la paroi thoracique, du médiastin et du diaphragme.
  • Poumon
  • Le poumon est un organe permettant d'échanger des gaz vitaux, notamment l'oxygène et le dioxyde de carbone. L'oxygène est nécessaire au métabolisme de l'organisme, et le dioxyde de carbone doit être évacué. Son aspect est celui d’un viscère spongieux renfermé dans l’intérieur de la poitrine et qui est le principal organe de la respiration; Chacune des deux parties qui forment cet organe sont séparées l’une de l’autre par le médiastin et par le cœur.
  • s

  • Scanner
  • Un scanner est une série de clichés aux rayons X d'une partie du corps visualisée sur ordinateur. Ces clichés sont pris selon des angles légèrement différents et permettent d'obtenir des " coupes " transversales de la région observée. C’est un examen fondamental dans le diagnostique et le bilan des cancers de la cage thoracique.
  • Scintigraphie
  • La scintigraphie est une méthode d'imagerie médicale qui procède par l'administration, dans l'organisme, d'isotopes radioactifs afin de produire une image médicale par la détection des rayonnements émis par ces isotopes après captation par les organes à examiner. En fonction des isotopes, on peut analyser différentes structures : les os, la perfusion des poumons et la ventilation des poumons.
  • Symptôme
  • Un symptôme représente une des manifestations subjectives d'une maladie ou d'un processus pathologique, tel qu'exprimé par le patient. En général, pour une pathologie donnée, les symptômes sont multiples.
  • t

  • TEP (PET) scan
  • La tomographie par émission de positons (TEP) est une méthode d'imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en médecine nucléaire qui permet de mesurer en trois dimensions l'activité métabolique d'un organe grâce aux émissions produites par les positons (ou positrons) issus de la désintégration de glucose radioactif injecté au préalable. Ce glucose est consommé en excès par certaines tumeurs et entraine une fixation anormale détectée par le PET SCAN. Le scanner couplé à la TEP permet de préciser la position anatomique des hyperfixations anormales.
  • Thérapie
  • Une thérapie désigne un ensemble de mesures appliquées par un thérapeute à une personne souffrant d'un problème de santé ou d'une maladie, dans le but de l'aider à guérir, de minimiser ou de soulager ses symptômes, ou encore d'en prévenir l'apparition.
  • Thorax
  • Cage Ostéo-musculo-ligamentaire situé entre le cou et l’abdomen. Le thorax contient essentiellement le cœur et les poumons, mais également l’œsophage et des gros vaisseaux. Cette cage osseuse présente des mouvements incessants et assure les échanges respiratoires.
  • Thymome
  • Tumeur bénigne ou maligne du médiastin antérieur, développée aux dépens du thymus, située dans la loge thymique.
  • Thymus
  • Organe transitoire dont le rôle, d’ordre immunitaire, est encore mal connu, situé chez l’enfant à la partie basse du cou et dans le médiastin antérieur. Il régresse normalement chez l’adulte pour devenir une structure principalement graisseuse sans fonction immunologique résiduelle.
  • Thyroïde
  • La thyroïde est une grande glande située dans le cou. Sous l'effet de l'iode apporté par l'alimentation, elle synthétise des hormones essentielles au bon fonctionnement du corps : elle intervient dans la digestion, le fonctionnement du cœur et des muscles. La thyroïde repose sur la trachée, juste au-dessous du larynx et est considérée comme la plus grande des glandes purement endocrines (elle sécrète des substances qui vont directement dans la circulation sanguine).
  • Trachée
  • Conduit musculo-cartilagineux faisant suite au larynx et conduisant l’air des voies aériennes supérieures vers les bronches et les poumons. La trachée est étendue de la sixième vertèbre cervicale à la cinquième vertèbre dorsale, en avant de l’œsophage auquel elle est étroitement unie et avec lequel elle partage la vascularisation.
  • Traitement
  • Ensemble de moyens mis en œuvre pour lutter contre une maladie : soit pour la guérir, soit pour diminuer le danger, soit pour calmer les souffrances qu’elle cause, soit pour atténuer ou dissiper les suites qu’elle peut entraîner. Il faut suivre le traitement indiqué.
  • Tumeur
  • Augmentation de volume d'un organe ou d'un tissu, due à une prolifération de cellules organiques qui forment un nouveau tissu. Une tumeur est soit maligne (synonyme de cancer), soit bénigne.
  • u

  • Œsophage
  • Partie du tube digestif qui va du pharynx à l'estomac. L'œsophage est un long tube flexible principalement musculaire qui relie le pharynx, situé en haut de la gorge, à l'estomac. Il a donc des rapports anatomiques dans le cou, le thorax et la partie haute de l’abdomen. .